Présentation :Le FLOORMAP de SILVERWING permet la détection des pertes d’épaisseurs sur les fonds des réservoirs de stockage.

Cet appareil fonctionne suivant la technique MFL (Magnetic Flux Leakage ou perte de flux magnétique). Plus l’épaisseur de la tôle est faible, moins le courant magnétique est apte à se propager. Les 32 capteurs disposés sur une ligne de 250 mm détectent cette perte et la transforme en perte d’épaisseur.

Afin d’éviter toute erreur d’acquisition (Avance trop lente ou trop rapide lors du scan), le FLOORMAP est auto tracté.

Quelque soit la largeur de la tôle, le logiciel du FLOORMAP est capable de superposer les passages sur une même zone et de reconstituer le plan de’un fond de bac.

Pour les endroits non accessibles par le FLOORMAP, un module de scanning manuel est déployable. Cet appareil nommé HANDSCAN présente des dimensions réduites et fonctionne sur le principe MFL.

Les points forts :

  • Fiabilité et rapidité des résultats obtenus 80% des corrosions détectées. Les pertes d’épaisseurs sont relevées entre 20% et 80% de l’épaisseur initiale
  • Acquisition des données et analyse en temps réel pour repérer immédiatement un défaut
  • Possibilité de mise en place de patchs sur les tôles de fond
  • Le FLOORMAP édite un rapport simple à lire et à utiliser pour la réparation du fond. Une vue complète du bac est éditée et chaque tôle scannée est visible avec ses défauts. Chaque fourchette de perte d’épaisseur est marquée suivant un code couleur
  • Mesure possible à travers un revêtement (Si le revêtement n’est pas magnétisable). L’épaisseur maximale du revêtement est de 5 mm sur une tôle de 6 mm, et de 2 mm sur une tôle de 10 mm
  • La sensibilité est de 10% de perte sur la sous face d’une tôle non revêtue et de 20% sur la sous face d’une tôle revêtue
  • La machine est paramétrable en auto-stop (Arrêt automatique de l’avance si détection d’une perte d’épaisseur)
  • Ajout de données issues de l’inspection visuelle, de mesures ultrasons ou de résultats de boite à vide